Test cantine -Ecole du Parc

Etaient présentes : Laure Lenoir Finix (API), Gaelle Mauduit (API), Xavière Martin (adjointe au

maire)

Tests effectués dans la cantine des petits – CP, CE1 – (service de 11h30 et 12h), et présence

au service de 12h30 à la cantine de Larmeroux (CE2, CM1 et CM2 )

Au menu de ce lundi :

‐ Céleri rémoulade

‐ Omelette

‐ Epinards à la crème

‐ Fromage frais

‐ Gâteau aux pommes

Organisation de la cantine du Parc :

Les enfants arrivent en plusieurs services. Ils commencent par mettre l’étiquette de leur

nom sur un tableau de présence à l’entrée du réfectoire, ce qui permet aux animateurs de

savoir qui a mangé ou non.

Les enfants se servent au self : le pain est à disposition, ils prennent sur leur plateau chaque

élément du repas et vont s’asseoir là où ils veulent dans la salle. Des brocs d’eau sont à

disposition.

Quand les enfants ont terminé leur repas, ils montrent leur plateau à un animateur qui les

autorisent (ou non) à quitter la salle, en fonction de ce qu’ils ont mangé. Les animateurs,

avec bienveillance, n’obligent pas à manger, mais incitent les élèves à goûter aux plats, et

demandent aux enfants qui n’ont pas assez mangé de faire un effort.

Quelques enfants sont connus des animateurs pour manger très peu. Les animateurs

surveillent, vérifient et les accompagnent tout au long de leur repas pour qu’ils ne repartent

pas le ventre vide.

Les enfants vont rapporter leur plateau à la fin du repas sur le comptoir prévu à cet effet.

Au niveau du bruit, il existe un appareil pour mesurer les décibels qui permet de voir si le

niveau sonore a trop monté. Les animateurs font alors revenir le calme dans la pièce.

Organisation pour les PAI :

Depuis l’incident survenu en début d’année (erreur de service : échange de paniers repas

entre 2 enfants faisant l’objet de PAI alimentaire entre autres), Le directeur du centre a revu

entièrement le process de prise en charge des paniers repas PAI.

A présent, les paniers repas ne sont plus en contact du personnel de cantine (excepté pour

le passage au micro‐ondes et peut‐être pour le rinçage des contenants fournis par les

familles). C’est l’animateur/référent de la classe du ou des enfants avec PAI alimentaire qui

prend en charge la préparation du repas.

Q° à froid : Si l’animateur à en charge plusieurs paniers repas, ne devrait‐il pas avoir des

gants jetables pour manipuler les différents paniers repas ou au moins se laver les mains

après avoir manipuler un panier repas et avant d’en prendre en charge un autre ?

Pendant que l’animateur sort le panier repas du réfrigérateur dans lequel se trouve les

paniers repas (< à 10 paniers), l’enfant prend son plateau, ses couverts et son verre et va se

mettre à tableau où il le souhaite. Les enfants avec PAI alimentaire ne sont pas regroupés

entre eux. L’animateur verse les plats préparés par les parents dans une coupelle (entrée)

qu’il amène à table, ainsi que le dessert/fromage. Il donne l’assiette (plat) au personnel de

cantine afin qu’il soit réchauffé et l’apporte à table à l’enfant concerné.

Les animateurs ou toutes autres personnes référentes ne doivent absolument pas donner

autre chose à manger que ce que la famille a mis dans le panier repas de son enfant. Ainsi ni

pain, sucre, confiture, sel, poivre ou autre condiment/accompagnement n’est donné aux

enfants avec PAI alimentaire. Seule l’eau proposée à table leur est autorisée.

Même attention portée sur tous, les enfants doivent montrer leur plateau aux animateurs

en fin de repas, etc...

Les contenants des paniers repas (étiquetés aux préalables par les familles concernées) sont

rincés (un lavage est recommandé aux familles), remis dans les sacs étiquetés, puis dans les

glacières des enfants. L’animateur veille à rapporter la glacière à l’enfant en lui accrochant à

son porte manteau si sa sortie est prévue à 16h30 ou auprès des animateurs du centre si

leur sortie est prévue plus tard. Les goûters des enfants avec PAI alimentaire préparés par

les parents sont maintenus au réfrigérateur jusqu’à leur consommation.

Nourriture :

Le repas nous a semblé très correct. L’omelette n’était pas sèche, les épinards avaient du

goût, et le gâteau avait des morceaux de pommes, ce qui le rendait moelleux.

Les portions semblent suffisantes pour les enfants, voire copieuses. Peu de plateaux

repartent entièrement vides.

Cependant, les enfants ont beaucoup laissé le céleri rémoulade et les épinards.

Nous remarquons que, le dessert étant sur le plateau dès le début du repas, de nombreux

enfants commencent par manger le gâteau, se coupant ainsi l’appétit pour le reste...

Nous nous demandons dans quelle mesure il serait possible de ne pas donner le dessert dès

le début du repas ?

Nous nous demandons également dans quelle mesure il serait possible de ne pas mettre au

même repas deux plats qui sont susceptibles de ne pas plaire aux enfants : céleri rémoulade

+ épinards par exemple...

Mettre des carottes râpées le jour des épinards ; et des pommes sautées le jour du céleri

rémoulade par exemple ?

Cantine de Larmeroux :

Organisation :

Les élèves de l’école du Parc vont déjeuner à partir de 12h30 , il y a 3 services, après ceux de

Larmeroux, organisation mise en place pour éviter les conflits entre écoles qui avaient lieu

quand les élèves des 2 écoles étaient mélangés.

Les enfants mettent également leur nom sur un tableau pour vérifier leur présence au repas.

Ils se servent au self comme pour la cantine des petits.

La salle est grande, assez bruyante, mais claire et de couleur gaie.

Le menu est identique à celui de la cantine des petits.

Les animateurs veillent à ce qu’aucun enfant ne mange isolé, surveillent le bruit et que les

enfants ne chahutent pas.

Les enfants sont plus libres d’évoluer comme ils le souhaitent, les animateurs s’adaptent à

leur âge.

Certains enfants effectuent des échanges de nourriture (« tes épinards contre mon

gâteau »...)

Il y a parfois des changements dans le menu de Larmeroux quand il manque des portions

( ?), du coup, certains enfants en fin de service se retrouvent avec des pommes sautées alors

que les autres ont eu des épinards...

Le réfectoire est assez sale en fin de service (nourriture au sol...)

Organisation pour les PAI :

2 enfants seulement concernés dont 1 seul quotidien.

Pour l’enfant avec PAI alimentaire quotidien : L’enfant préfère prendre en charge

complètement son panier repas. Son panier repas est tout de même monté par un

animateur du réfrigérateur de l’école du PARC à la cantine de LARMEROUX

Au réfectoire, l’enfant prend son plateau et tout ce dont il a besoin au même titre que tous

les autres élèves et fait la queue au self. Il se signale au personnel de cantine pour obtenir

son entrée, plat et dessert et attend en fin de queue de réceptionner ses plats. L’attente

peut parfois être très longue.

En fin de repas, l’enfant va demander sa glacière (avec ses contenants rincés) au personnel

de cantine et la ramène au bureau du directeur du centre pour permettre aux animateurs de

centraliser ses récipients (le goûter étant pendant ce temps toujours dans le réfrigérateur de

l’école du parc) après 17h.

>Téléchargez le compte-rendu complet du tes cantine

TAS : Appel à participation pour co-construire le nouveau TAS

TAS : Appel à participation pour co-construire le nouveau TAS